Pourquoi un label ?

Sur Internet, les insultes et le harcèlement entre internautes se libèrent et se banalisent. Le Label Respect Zone est un outil inédit pour contrer positivement la cyberviolence.

Adopter notre label Respect Zone, c’est signaler que votre espace en ligne est une zone de respect.

 

RESPECT ZONE EN BREF

 

Documentation en ligne au sujet de www.respectzone.org:

 

L’objectif de l’association Respect Zone est de promouvoir le respect sur internet.

Respect Zone est une initiative associative issue de la société civile, sans but lucratif, apolitique et non religieuse, qui propose un label éthique simple d'usage et d'affichage, sans frais, auto certifiant, accessible à tous ceux qui souscrivent au principe de respect sur Internet ainsi qu’à la charte Respect Zone (disponible sur le site Internet) : un label positif pour afficher le respect. Respect Zone entend ainsi offrir un outil pédagogique moderne de lutte contre le racisme, l'antisémitisme, le sexisme, l'homophobie, l'apologie du terrorisme, stigmatisation des handicaps et le harcèlement. L'association est une initiative citoyenne fondée en France et qui rassemble des membres et partenaires issus d'horizons variés. Le label Respect Zone a déjà été adopté par un grand nombre de personnes, enfants et adultes, en photos de profil, d'entreprises (dont Free et Microsoft), des cabinets d’Avocat, le Barreau de Paris et des institutions ou associations désireuses d'afficher clairement leur adhésion à la charte du respect, avec le souci permanent de la liberté de l'expression responsable.

 

Comment trouver le Clip de campagne Respect Zone : www.respectzone.org ou sur You Tube http://www.respectzone.org/en/blog/actualites/view/20  Plus de 6 millions de personnes ont déjà été touchés par la campagne primée réalisée 2015 par Clarisse Canteloube et produite par J Walter Thompson, HK Stratégie, Kantar Media et Control Productions

www.respectzone.org

 

www.respectzone.org 

mél: info@respectzone.org    

facebook: https://www.facebook.com/respectzonehpi

 


IMPORTANT : Rapport de 40 pages téléchargeable : Rapport Respect Zone février 2016

 

Communiqué presse fevrier 2016

 

Campagne Licornes vs. Haters

 

Les médias et le public des internautes réagissent très positivement à nos sensibilisations (400 coupures de presse disponibles depuis le lancement de Respect Zone en Octobre 2014).

 

Extrait du dossier de presse campagne du 9 février 2016 : LCI , l'Obs, les InRocksMarie FranceRéussir Ma Vie , Le Mouv'Le FigaroBFM TVLa TribuneKantar MédiaDonatien (Youtuber), Le Bonbon.fr; Direct MatinLe Parisien ; Celsa labLibération ; Open Minded Blog ;.

 

En 2015 notre campagne TV / Média précédente a remporté le Prix Stratégie Grandes Causes.

 

L’association est soutenue notamment par la DILCRA aussi et Mr. le Prefet N’Gahane, et la plateforme Egalité Contre le Racisme du Défenseur des Droits entre autre soutiens ainsi que le Ministère de l'Education Nationale, la Campagne #Nonauharcèlement  et l'UNESCO qui affichent le respect et affichent le label éthique Respect Zone en évidence sur leurs portails internet.  Free et MSN  ainsi que de nombreuses entreprises ou cabinets de profession libérale (avocats, médecins, notaires) portent aussi le label par exemple ainsi qu’une douzaine d’établissements scolaires (publics et privés) en France et en Belgique.

Le Barreau de Paris (26.000 avocats) a voté l’adoption du label Respect Zone le 12 janvier 2016 ainsi que la Fondation pour l’Enfance.

Une Municipalité française (Chevry Cossigny) a désormais labellisé tous ses services en ligne et hors ligne ainsi que ses bâtiments publics.  Un département a labellisé son site internet. : le Département du Finistère.

 

English : - brochure.

 

 

 

Respect Zone est une association sans but lucratif d’intérêt général et qui accepte les dons et cotisations (fiscalement déductibles) qui lui permettent de mener ses actions.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

 

 

Sexisme, homophobie, antisémitisme, islamophobie, atteintes aux personnes en situation de handicap… Sur Internet et les réseaux sociaux, la violence et la haine se manifestent de façon croissante. Avec Respect Zone, l’ensemble des acteurs d’Internet (du simple internaute aux plus importants opérateurs) dispose d’un outil inédit pour combattre la cyberviolence.

Le principe est simple. Être labellisé Respect Zone, c’est inciter ses interlocuteurs connectés à une modération des propos sur Internet tout en assurant leur liberté d’expression, et les protéger de propos haineux polluant l’espace en ligne et touchant les plus exposés d’entre nous.

Manifeste contre la cyberviolence

40 % DES COLLEGIENS ET
DES LYCEENS français
déclarent avoir été victimes de
cyberviolence au moins une fois
pendant l'année scolaire
(sms, réseaux sociaux...)

12 % D'ENTRE EUX
ont été victimes d'usurpation
d'identité sur Internet et
6 % disent être agressés
de façon répétée sur le net.

10 000 SIGNALEMENTS
de contenus xénophobes
réceptionnés en 2012
par la police nationale
via son site
 internet-signalement.gouv.fr

51 % DES CAS DE LGBT-PHOBIE
se produisent sur Internet

Aux origines

Aux origines de Respect Zone, il y a l’association sans but lucratif « Initiative de Prévention de la Haine », inscrite au Registre du Tribunal d'instance de Strasbourg depuis 2012. Regroupant divers professionnels (notamment issus des univers du droit et de l'histoire) sensibilisés aux problèmes de la cyberviolence et de la dissémination de contenus haineux en ligne, l’association crée en 2014 « Respect Zone », le label citoyen en ligne, nouvelle arme de lutte contre les dérives de contenus sur internet.

L'association s’était déjà illustrée en 2009 en mettant en garde l’opinion publique sur l'entrée du livre Mein Kampf dans le domaine public en 2016 et sa future commercialisation. Cette campagne est restée dans les mémoires et a donné lieu à des retraductions du livre incluant des appareils pédagogiques et critiques mis au point par des équipes scientifiques de renom, qui paraîtront chez des éditeurs reconnus pour leur sérieux.

Aujourd’hui, l'Initiative de Prévention de la Haine affirme son engagement de responsabilisation de tous les acteurs d’internet en proposant Respect Zone, le label citoyen en ligne.

Plus d’informations sur l'Initiative de Prévention de la Haine sur www.hateprevention.org.

Tous les soutiens de l'association sur www.hateprevention.org/fr/supports/.

Parce qu'Internet doit rester un espace de communication libre et pacifié,
nous partageons tous la responsabilité de montrer l'exemple du respect en ligne.
Faire d'Internet une authentique "Respect Zone" nécessite de réagir avec force contre
tout contenu de haine polluant l'espace en ligne.

DENONÇONS LA VIOLENCE

Nous dénonçons avec force les différentes formes de violence
 présentes sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux
(insultes, menaces, exclusions, harcèlements, discriminations).

COMBATTONS TOUTES LES DISCRIMINATIONS

Nous nous opposons par notre action à toutes les discriminations et
tous messages de haine sur Internet
(antisémitisme, racisme, xénophobie, sexisme, homophobie).

POUR UNE RESPONSABILISATION DE TOUS

Parce qu’il n’est point d’espace libre sans règles ni justice,
nous appelons à une auto-régulation des propos sur le web
par la responsabilisation de chacun et
la sensibilisation de tous à cet égard. 

AGISSONS MAINTENANT !

Nous souhaitons que tous se saisissent de ce problème dès maintenant !
Parce que la cyberviolence n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui,
posons ensemble et le plus vite possible les bases d’un Internet
tolérant, pacifié et respectueux.

Un label pour tous

Aujourd’hui, les acteurs du net sont plus que jamais exposés à la cyberviolence et à ses conséquences. Sites marchands, médias, institutions, internautes... Tous peuvent être victimes des dérives de langage de leurs interlocuteurs en ligne.

Le label Respect Zone vise à apporter son soutien à tous ces acteurs, entreprises comme individus, dans leur démarche personnelle de pacification des échanges en ligne, et à valoriser leur sens du respect.

Accompagnées de Respect Zone, les entités labellisées représentent un véritable gage de maîtrise de leur espace en ligne et de confiance dans leur relation avec leurs interlocuteurs numériques.

La charte Respect Zone

Apposer le logo Respect Zone sur son site, c’est afficher publiquement son engagement citoyen contre la cyberviolence. Concrètement, cela signifie aussi l’adhésion à notre charte stipulant les 5 règles d’usage du label :

 

 

1) JE RESPECTE L’AUTRE.

Je publie des contenus (textes, hashtags, visuels, sons, vidéos...) qui ne dénient pas les droits et libertés fondamentales des autres individus, à la fois dans l’espace numérique (en ligne) et dans l’espace public (hors ligne).

 

 

2) JE MODERE MES CONTENUS ET MES PROPOS.

Je veille à ne pas publier ni soutenir des contenus constitutifs de cyber-violence (y compris des contenus harcelants, racistes, antisémites, homophobes, sexistes, discriminants ou stigmatisant en raison de l’origine, de la croyance, de la religion ou d’ un handicap ou incitants à la haine, à la violence ou au terrorisme).

 

 

3) JE MODERE LES CONTENUS DEPOSES PAR DES TIERS SUR MES SITES/PAGES.

Dès que j'identifie ou qu'on me notifie un contenu contraire à cette charte (cyber-violent, cyber-discriminant ou cyber-harcelant), j'agis dans les meilleurs délais, de manière appropriée, en modérant : soit en marquant ma distance critique, soit en retirant le contenu irrespectueux.

 

 

4) J’AFFICHE LE LABEL RESPECTZONE.

J'affiche le label Respect Zone de manière visible sur ma page ou mon espace en ligne (en page d'accueil / en haut de page ou en continuité des boutons des autres réseaux sociaux le cas échéant), et renvois vers le site Internet : www.respectzone.org

 

 

5) JE RESPECTE LA CHARTE RESPECTZONE.

Afin d’être autorisé à me labelliser moi-même et à faire usage du label déposé RespectZone, je dois respecter cette Charte RespectZone.

 

 

Tout contrevenant à ces règles s’expose à se voir retirer l’usage du label. Un contenu peut être un texte (y compris hashtag), un visuel, un son ou une vidéo.

Toutes les versions de la charte Respect Zone:

Version Française de la nouvelle charte Respect Zone - Septembre 2015

Version Anglaise de la nouvelle charte Respect Zone - Septembre 2015

Version Espagnole (traduction par Catherine Blaya) - Juin 2015

Version Grecque (traduction par Christina Douka) - Juin 2015

Version Italienne (traduction par Valentina Auliso) - Juin 2015

Version Néerlandaise (traduction par Hogan Lovells) - Juin 2015

Version Latine (traduction par les ambassadeurs Respect Zone du collège Saint-Pol-Roux) - Juin 2015

Arabic Version (Litterary Arabic from Egypt - courtesy Dr. Mohab KADRY - Deraya University | Universities' Zone | New Minia City | El Minia | Egypt) March 2016

Version Hongroise (traduction par Tamás Gömöri) - Avril 2016 

ILS FONT RESPECT ZONE

Nathan Coen

University Student - Co-fondateur /Co-founder

Adrien C.

Lycéen - Cofondateur / Junior High School student (Co-founder)

Merav Griguer

Special projects

David Alexandre

Avocat - Délégué Général

Sylvie Hamon

Principale du collège Saint-Pol-Roux

Philippe Coen

President - Fondateur / Association Respect Zone / Juriste - Attorney

Catherine Blaya

École Supérieure du Professorat et de l’Éducation - Université Nice Sophia Antipolis Directrice adjointe aux relations Internationales et à la Recherche - Présidente de l'Observatoire International de la Violence à l’École- Directrice du CAPEF

Laurence Benhamou

Conseil en Production Audiovisuelle et Médiatique - Avocat au Barreau de Californie

Victoire Berdrin

Social Media Consultant- HK Strategies

Benjamin Cohen

Directeur Editorial d'une agence de création de contenus

Becki Cohn-Vargas

Directrice de Not In Our School, association partenaire de Respect Zone

Cyprien

Youtubeur - humoriste

Sylvain Dedieu

Principale du collège Théophile Gautier

Jonathan Diebolt

Expert en Marketing et Ventes

Andrew Ezer

Ambassadeur de Respect Zone et Etudiant en Communication au Canada

Reid Feldman

Avocat/Attorney

Marie-Anne Frison-Roche

Professeur - Sciences Po Paris

Jean-Gabriel Ganascia

Professeur Université Pierre et Marie Curie

Françoise Laborde

Journaliste - ancien membre du CSA

Isabelle Landreau

Avocate - Docteur en droit - Administrateur de l'Association française des docteurs en droit

Philippe-Henri Latimier du Clésieux

Editeur

Emilie Maarek

Juriste

Virginie Malat

Directeur Artistique

Roxana Marachi

Associate Professor of Education, San José State University

Stéphane Martin

Directeur général de l'ARPP

Aude Mercier

Avocat

Christophe Moreau

Avocat

Ana Palacio

Ancienne Ministre des Affaires Etrangères, Avocat, ancienne Senior Vice President & General Counsel de la banque mondiale (Espagne)

Emmanuel Pierrat

Avocat - écrivain - ancien MCO - membre du CNB - conservateur du Musée du Barreau de Paris

Bernard Schalscha

Journaliste-redacteur à la Regle du Jeu

Henri-Michel Siraga

Président d'Honneur de l'Association Francaise des Juristes d'Entreprise

Jordan Tieb

Chargé de Missions - Assistant Directeur Artistique - Respect Zone

Antoine Vitkine

Journaliste et écrivain

Michel Vivant

Professeur (Ecole de droit Sciences Po Paris et Ceipi Strasbourg) - Docteur honoris causa Université de Heidelberg - Consultant

Rick Phillips

Executive Director & Founder of Community Matters

Catherine Verdier

Psychologist (Luxembourg / Paris)

Dominique de la Garanderie

Avocate - Ancien Bâtonnier de l'Ordre des Avocats Paris / Former Chair of the Paris Bar

Dominique Attias

Avocate - Vice Bâtonnier Désigné du Barreau de Paris (Vice Chair of Paris Bar)

Frédéric Sicard

Avocat - Bâtonnier Désigné du Barreau de Paris / Elected chairman of the Paris Bar

Malik Lounes

Responsable associatif

Pascale Garreau

Responsable Internet Sans Crainte Tralalère - Safer internet Day Manager (France)

Arnaud Dumourier

Directeur de la Rédaction (Le Monde du Droit) - Chief Editor

Diane Luquiser

Senior Manager Affaires européennes et internationales, gestion de programmes et de projets, stratégie de communication – Bruxelles - Senior Manager European &International Affairs, Programs and Projects management, Communication Strategy – B

Rodolphe Oppenheimer

Psychanaliste - Ecrivain - Président de l'Association Edgar Faure