Lorsque l’un de ses fils lui rapporte qu’un professeur est la cible, en raison de sa couleur de peau, des moqueries d’un groupe Facebook créé par des élèves, Philippe Coen, avocat de formation et juriste spécialisé en droits des affaires, entame une réflexion profonde.

Celle-ci débouche, en 2014, sur la création de l’ONG Respect Zone, dont la vocation est de réintroduire le droit à la dignité humaine et la notion de respect dans l’espace numérique. Pour ce faire, Respect Zone met en place des outils simples et pratiques pour lutter contre la haine et la violence sur les réseaux sociaux. 55 écoles, 4 mairies dont celle de Paris, TF1 et l’UNESCO les ont déjà adoptés.

PARTAGER