Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Par Philippe Coen, Fabrice d’Almeida Professeur à Paris-II, directeur littéraire des éditions Fayard et Marc Mossé Directeur des affaires juridiques et publiques de Microsoft France

Premier janvier 2016, Mein Kampf est dans le domaine public. A l’aube de 2016, il faudra se dire que cet ouvrage de propagande d’une puissance historique singulière, sera alors libre de droits. Il pourra être diffusé sans bornes. La Bavière, titulaire des droits de Mein Kampf jusque-là vient de réaliser le besoin de «faire comprendre» par opposition au «faire interdire». Mais ce ne peut être l’affaire d’une réponse isolée, d’une seule région d’Allemagne. C’est l’affaire de tous. Certains…

suite sur : http://www.liberation.fr/societe/2012/05/07/au-secours-mein-kampf-revient_817067

PARTAGER