LE CERCLE DES CINEASTES

 

 

vous invite à une table ronde sur le thème :
LA RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE DES MEDIAS

ET LA PREVENTION DE LA HAINE

JEUDI 19 JANVIER 2012

19h à 22h

Mein Kampf, le bréviaire de la haine, fondement de l’idéologie nazie, tombera dans le domaine public en 2016.

Ce non-événement (le texte est en accès libre sur internet) interpelle pourtant les consciences.

Que peuvent les droits national, européen, international face à la dissémination de la haine?

Les effets pervers de la liberté d’expression sont-ils solubles dans la pédagogie?

Historiens, sociologues, juristes, éditeurs, se retrouvaient en octobre dernier à la MAISON DU BARREAU de Paris pour tenter de faire le point et élaborer ensemble une CHARTE ETHIQUE consultable sur le site de

l’INITIATIVE DE PREVENTION DE LA HAINE, présidée par Monsieur Philippe Coen : www.hateprevention.org

Suite à cette initiative, le Cercle des Cinéastes vous invite à une soirée de réflexion sur

la question essentielle soulevée par le

Nous aurons le plaisir de recevoir des invités d’exception:
Antoine Vitkine
Journaliste, Ecrivain, Réalisateur du documentaire « Mein Kampf, c’était écrit »
Fabrice Humbert
Enseignant et Auteur de l’ouvrage « L’Origine de la Violence », Ed. Le Passage
Noemi Weiss
Auteur et Productrice de documentaires – Filmblanc (Toronto, Canada)
Avec le témoignage de :

 

Linda Ellia

Peintre et photographe, auteur de l’ouvrage « Notre Combat » , Ed. Seuil

***

Cette table ronde sera co-animée par
Philippe Coen
Initiative de Prévention de la Haine, Vice-Président de l’AFJE et de UNIFAB
et
Laurence Benhamou
Avocat aux Barreaux de Paris et de Californie (Cinéma, Musique, Industries Créatives)
FRAIS DE PARTICIPATION : 30 euros
 
Accueil 18h30 – cocktail dînatoire
— PLACES LIMITEES – SUR INSCRIPTION CONFIRMEE UNIQUEMENT – espacefaubourg@gmail.com
Espace Faubourg – 70, rue du Faubourg Saint Honoré – 75008 PARIS

www.espacefaubourg.com

 

 

rôle et RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE des Médias dans la transmission de la MEMOIRE et corrélativement,

 

la PREVENTION de la dissémination de la HAINE et de la banalisation de la VIOLENCE
.

 

PARTAGER